• Marrakech, les mille et une nuits d’une ville impériale.

     

    Marrakech, les mille et une nuits d’une ville impériale.

    L’image contient peut-être : plein air

    Marrakech, cité impériale millénaire, la ville sainte aux 7 marabouts, ouvre la porte du sud marocain.

    C’est une ville de contrastes, où lieux branchés, restaurants à la mode, grands hôtels et projets démesurés côtoient une médina qui a su garder ses traditions et son atmosphère médiévale.

    Les lieux touristiques abondent, historiques, culturels ou festifs. Palais, musées, jardins, riads et souks bigarrés où les différents corps de métiers regroupés par secteur proposent le fruit du travail des nombreux artisans de la médina, tout concourt à surprendre et ravir le regard du visiteur.

    L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, vélo et plein air

    La place Jemaâ el Fna au cœur de la ville historique aux abords des souks de Marrakech, séduit par son effervescence tant humaine que théâtrale et l’empreinte d’un passé encore récent où la parole, le conte, la fable et l’épopée résonnaient en son sein. Son foisonnement incessant se transforme en un immense restaurant de plein air dès la fin d’après-midi, et ce, jusque tard dans la nuit.Tel un phare, la Koutoubia veille du haut de ses 70 m sur la cité impériale.

    L’image contient peut-être : plante, arbre, table et plein air

    La palmeraie distante du centre abrite un bon nombre d’hébergements et restaurants haut de gamme. À 70 km au nord de Marrakech, dans le Haut Atlas, les cascades de la vallée de l’Ourika accueillent les habitants de Marrakech au cœur de la fournaise estivale. Proches des sommets enneigés de l’Oukaïmeden, en hiver, les Marrakchis pratiquent le ski sur ses pentes enneigées.

    Les activités ne manquent pas, sports en tous genres, parcours de golf, spas de haute qualité, excursions vers les cimes du Haut Atlas et au-delà, à peine à plus de deux heures de route, la mer. Essaouira y déploie ses charmes, ses couleurs et son air vivifiant.

    L’image contient peut-être : ciel, arbre, plein air et nature

    Les quartiers de Marrakech à travers l’histoire

    Les premières fondations de Marrakech remontent à 1062. Cette cité mythique telle le phénix a toujours su renaître de ses cendres. Elle rayonne de précieux monuments, palais et riads, témoins et parfois vestiges d’une histoire riche en rebondissements.

    Les remparts, édifiés vers 1162, encerclent la médina où la place Jemaa el Fna et les souks sont les lieux les plus visités de Marrakech avec le quartier de la kasbah et le Mellah mitoyens.
    Parmi les monuments de la médina à visiter, la Koubba Almoravide, édifiée au XIIe siècle et restaurée au début des années 50, elle reste unique de l’art architectural Almoravide. Lui faisant face, la Medersa Ben Youssef, édifiée au XVIe siècle par les Saadiens, est une merveille d’architecture arabo-andalouse.

    Aucun texte alternatif disponible.

    Les palais El Badi (XVIe siècle) et celui de la Bahia (XIXe siècle) nous donnent une idée de ce que pouvait être le faste et les ors disparus de la vie des sultans de Marrakech. Musées, Caravansérails, Riads… continuent d’émerveiller le visiteur curieux.

    À l’extérieur des remparts, Guéliz est le quartier moderne de Marrakech. Hormis quelques bâtiments de type art nouveau datant du protectorat et le fameux jardin Majorelle, ce n’est pas un quartier touristique. De très bons restaurants s’y développent, les services administratifs y sont présents, et quelques quartiers résidentiels et paisibles contrastent avec l’ébullition de la médina.

    Un autre quartier, Hivernage, contenu dans la triangulaire des avenues Mohammed V, Mohammed VI et Hassan II, est le coin des grands hôtels, des casinos, et des résidences privées hautes gammes.

    Au plaisir des papilles

    Le nombre de restaurants de qualité à Marrakech et leur grande diversité n’a rien à envier aux métropoles européennes. Bien entendu, l’art culinaire marocain aux multiples tajines et couscous raffinés ou simples y est à l’honneur. Autant dans les palais ou les restaurants modestes de la médina, que dans la multitude des restaurants du quartier de Gueliz, ou, dans ceux plus sélects du quartier de l’Hivernage.

    L’image contient peut-être : plein air

    Cuisine italienne, pizzerias, cuisine asiatique et gastronomie française où l’on propose quelques fois du porc sans oublier les fast-foods locaux et Chawarma bien présents au fil des rues, vraiment Marrakech est une ville de toutes les papilles. Si vous séjournez dans un Riad, et que celui-ci fait table d’hôtes, la cuisine maison constituera certainement un mets de choix.

    Sur la place Jemaa el Fna

    Un incontournable lors d’un séjour à Marrakech. Ce n’est pas pour sa qualité gustative que les badauds se groupent autour des tables installées, mais pour son ambiance fort sympathique.

    Sortir et boire un verre

    C’est vers minuit que la vie nocturne commence à Marrakech. Quelques clubs animés de l’Hivernage ou du quartier de Guéliz vers le boulevard Mohammed V, de la palmeraie de Marrakech et d’autres à l’extérieur de la ville, se disputent l’ivresse des nuits de la ville.

    En journée, nul souci pour trouver de nombreux cafés servant thé à la menthe ou jus d’orange et cela, partout à Marrakech. Si l’envie d’une bonne bière fraîche ou d’un apéritif vous taraude, quelques bars dans le quartier de Guéliz, d’une clientèle majoritairement masculine, servent bières et autres alcools dans une ambiance souvent navrante. En couple, préférez les bars d’hôtel ou clubs plus adaptés.

    Hammams et Spa à Marrakech

    Il est important de bien distinguer les hammams de quartier aux spas plus luxueux.

    Les premiers, souvent situés aux abords des mosquées, comportent 3 salles à la température différente. Pour une modique somme, souvent 8-10 Dh, les hommes, habitants du quartier, y viennent régulièrement se décontracter hors des fracas de la ville, tandis que les femmes, elles, s’y rencontrent pour un moment d’intimité éloigné des hommes.

    Les touristes y sont généralement les bienvenus. Il faut savoir que certains hammams disposent de 2 entrées et autant de salles nécessaires alors que d’autres n’en possèdent qu’une seule. Évidemment non mixte, le hammam se partage. Les matins et soirs sont réservés aux hommes, et la journée aux femmes. Prévoir de 50 à 100 Dh pour un massage.

    Dans un cadre souvent raffiné, de nombreux Spas ne cessent d’éclore depuis un certain temps à Marrakech. Ici, ce sont souvent des soins et des massages thérapeutiques d’Orient et d’Asie aux huiles essentielles qui sont proposés en plus du sauna et hammam, pour un prix supérieur.

    Circuits organisés autour de la ville

    La plupart des agences de voyages disposent d’un bureau dans Gueliz, le long et autour de l’avenue Mohamed V. Riads et hôtels proposent d’organiser des excursions ou sont en relation avec une agence. Le sérieux dépend du prestataire et de son interlocuteur.
    Les circuits proposés majoritairement vous mènent au cours de la journée aux cascades d’Ouzoud ou dans la vallée de l’Ourika et l’Oukaïmeden ou bien à Essaouira.

    Pour des excursions de plusieurs jours, vous aurez le choix entre Ouarzazate et la vallée du Drâa, les vallées du Dadès et du Todra, et bien entendu de passer une nuit ou plus dans le désert de l’erg Chegaga ou aux dunes de Merzouga.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :